Bonjour à tous !

Il y a quelques semaines, nous vous dévoilions l’organisation d’un shooting « porté » avec une équipe de photographe, DA, styliste, mannequin… Ces images permettant de positionner une marque, de donner le ton, de créer une ambiance sur le look book, le site, et les réseaux sociaux.
Mais il existe différents besoins. Et donc différents types d’images. Notamment des visuels présents sur un site e-commerce, afin de mettre en vente une collection. C’est ce qu’on appelle les packshots.

Aujourd’hui nous revenons donc sur le shooting packshot Hacter.

Un packshot, c’est quoi ?

Une photo packshot est une photo à plat, très souvent sur fond blanc, même si l’on peut les trouver sur un fond plus créatif, comme un fond de couleur, une planche de bois, un mur de briques blanches…

Attention, ce type de visuels confère un autre objectif que celui d’une photo portée : l’objectif de bien comprendre le produit, de sentir la qualité du produit, ses finitions... Donc il est toujours préférable de miser sur la simplicité de la présentation pour plus d’efficacité de lecture et de compréhension !

Ensuite le packshot va être détouré, recadré, en fonction du format d’image nécessaire sur la fiche produit du site, par exemple. Parfois, on doit reconstituer des ombres, courtes et sèches, ou plus accentuées, en fonction de l’identité visuelle de la marque.

Aussi le visuel peut être retouché. On peut agir par exemple sur les ombres, les plis, les traces ou effets de relief de la matière, les poussières, etc. Ce travail de magicien constitue également un savoir-faire technique bien précis.

Enfin, dans la fiche produit, le produit va être visible sous tous les angles ! Pour bien comprendre la forme, le volume, les détails, la qualité… et être plus sûr de son achat. Le nombre de vues doit donc être décidé en amont. Sur la totalité de la collection Hacter, sur cette saison, nous avons shooté 140 vues ! On peut imaginer la logistique derrière, mais ça c’est un autre sujet 😉 …

Combien de vues souhaite-t-on présenter ? Par exemple, pour certaines chaussures, il est important de montrer le dessous de la chaussure (sa semelle extérieure), qui peut être un gage de qualité. Chez Hacter, nous avons par exemple opté pour un cousu Blake sur les chaussures Richelieu. Nous avons donc souhaité montré cette finition, pour montrer la résistance et le potentiel de durabilité du produit.

Le calage de la lumière

Le shoot packshot se réalise en intérieur, généralement en studio. Comme pour tout autre type de photo shoot, le calage de la lumière est primordial.

Il sera fonction de l’effet que l’on souhaite obtenir, la sensation créée par la matière, que l’on souhaite brillante, avec des reflets et du contraste, ou plus mat, plus uniformes, par exemple.

ceinture Hacter

Ceinture Hacter

Par exemple, nos cuirs sont plutôt mats par nature. D’autres cuirs ont une nature plus brillante. Nous avons opté pour une homogénéité de la lumière plutôt que la présence d’ombres et l’irrégularité de cette lumière sur différentes zones. Et ceci afin de pouvoir s’adapter à toutes les configurations, car nous sommes référencés sur d’autres sites que www.hacter-concept.com.

Mais ça, c’est encore un autre sujet dont on vous parlera très bientôt ! 😉

Le stylisme packshot

Le stylisme packshot peut paraît simple : « on pose le produit et on prend la photo ! ».

D’abord il faut nettoyer les produits, les bichonner, brosser le cuir.

Il est essentiel de décider de  la manière dont on souhaite présenter le produit, notamment en fonction des messages que l’on veut transmettre.

Il va donc falloir le préparer en fonction de plusieurs éléments. Par exemple, pour les chaussures, que fait-on des lacets ? Fait-on en sorte de nouer un lacet ? ou de cacher les bouts des lacets ?

Pour les sacs : souhaite-t-on les présenter rembourrés, pour mettre en valeur la forme et le volume du sac, ou plutôt un peu plus vides, pour mettre en valeur la souplesse du cuir ?

Sac week-end Hacter

Sac week-end Hacter

Le matériel du styliste ? Du scotch double face, des épingles, du papier à rembourrage, etc. Afin de créer l’effet escompté. Pour le shooting packshot des chaussures Hacter, nous avons par exemple fixé la languette et les lacets 😉

Stylisme sur le shooting packshot Hacter

Stylisme sur le shooting packshot Hacter

Il est enfin essentiel de positionner le produit de manière régulière, pour obtenir le même angle et la même lumière sur l’ensemble des produits à shooter. Notamment afin de ressentir un catalogue organisé, lorsque l’on visualise une vue d’ensemble des produits sur le site.

Un shooting packshot réalisé avec Samuel Cornillet

Nous avons collaboré avec Samuel Cornillet pour la réalisation de ces packshots. Le studio de Samuel est basé à Nantes, rue du château, dans un quartier que nous affectionnons particulièrement 😉

Et nous aimons particulièrement travailler avec Samuel, très calme, à l’écoute et force de proposition !

Shooting Hacter avec Samuel Cornillet

Shooting Hacter avec Samuel Cornillet

Si vous souhaitez visualiser les photos packshots réalisées avec Samuel, je vous donne donc RDV sur www.hacter-concept !

 

Sur ces belles intentions,

Très bonne journée !

Anne